Le fruit de l'amour - PARTIE II de IV - Un destin incontournable - Quand le coeur croque à la vie

8/4/2010

Le journal intime de Dany-Daniel Gabriel / Un photo blogue en musique d'un chanteur québécois auteur-compositeur-interprète de Sherbrooke en Estrie au Québec

_________________________________________________


Ma première histoire d'amour
Partie I [
Les préliminaires] Partie III [De l’électricité dans l’air] Partie IV  [Un moment d’éternité]


Le fruit de l'amour

Quand le coeur croque à la vie


Partie II de IV - Un destin incontournable


dany daniel gabriel raconte

Voici la suite (Partie II de IV) de ma première histoire d’amour en résumé tel que je vous disais que je vous raconterais lors du billet dernier…

Sept mois ont passés

T
ous ces moments passés ensemble à se connaître à la Polyvalente depuis notre première rencontre, comme un destin incontournable, allait bientôt avoir son dénouement.


Nous étions jeunes, romantiques, rêveurs, plus fort que la police et nous étions seules au monde!  Sept mois ont passés à se connaître, s’apprivoiser, se désirer et pourtant nous attendions, comme la venue d’un Messie, ce grand jour qui allait nous confirmer que nous avions besoin de ce plus entres-nous. Ce plus qui est parfumé d’intimité…
 

Un départ qui fait mal

J
usqu’à ce qu’elle m’annonce qu’elle partira bientôt pour le Mexique lors d’un voyage organiser via son cour de langue Espagnol.  Et bien là, j’dois vous dire que ma tête à faite un million de tour. Je l’aimais déjà beaucoup dans mon cœur à ce moment et de savoir qu’elle serait absente pour quelques semaines, déjà un grand vide se préparait.


Le printemps venait de s’installer pendant ce temps et comme une course contre la montre, les jours et les secondes restantes avant son départ étaient des plus précieuses.

Et moi qui parfois « séchait»  des cours,  il n’était pas question de « sécher » celui de musique. Pas parce que j’aimais particulièrement ce cour, mais bien parce que j’y trouvais bien mon compte en compagnie de mon amie.  Et c’est dans cette même classe, suite à un beau matin vraiment spécial qui allait suivre bientôt, que nos lèvres enfin,  allaient se trouver…

(À suivre sur le prochain billet)

_________________________________________________


Print

| Contact author |