L'espace d'un présent – Enfin vendredi !

23/1/2015

sylvie edith dormant devant le feu de foyer

Enfin vendredi! Je dis enfin car j'adore le vendredi du a ma p'tite épouse adorée qui tombe en week-end. Et ce à partir de 4h00 ce matin jusqu'à ce dimanche soir 20h00 ou elle recommencera normalement une nouvelle semaine de boulot. Je dis normalement car ont ne peux jamais prendre la vie pour acquis ou jurer de rien. Alors j'apprécie ces moments que je peux passer avec mon épouse adorée et bien sur dans l'intimité tout comme avec les siens ou je m'amuse et m'éclate bien. Et ce soir elle s'est endormie bien doucement dans les 19h00 sur son fauteuil devant le feu de foyer. bien au chaud Alors j'en profite pour écrire cet article hihi et laisser ma p'tite femme prendre repos de sa semaine chargée car elle est claquée.

Mais pour en revenir a ce que je disais «qu'ont ne peux jamais prendre la vie pour acquis», que cela soit aux niveaux des amours, des amitiés, le monde du travail, des loisirs, de la santé et autres, qui sait ce que l'avenir nous réserves de radical dans quelques années, quelques mois, semaines, jour ou même quelques heures, voir quelques secondes. Mais en revanche nous pouvons décider de cet avenir au présent. A nous de le vivre ce présent, d'en profiter et de le mettre au premier plan avec sont intensité ou sa tranquillité et même son quotidien à ses heures plus ou moins exaltantes parfois. L'important est d'éviter les rendez-vous avec les regrets, les remords et éviter aussi de faire les choses à reculons ou il est difficile d'avancer à la mesure de ce que nous pouvons 

Mais bien sur que ce n'est pas toujours évident de vivre au présent lorsque nous avons une épée Damoclès au dessus de la tête qui nous rappel sans cesse que tout peut finir à tout instant mais aussi je pourrais conclure également que tout peut commencer à tout moment.

feu de foyer

Print

| Contact author |