Belle parleuse et tireuse de fil

19/9/2008

Le journal intime de Dany-Daniel Gabriel / La passion entre le bien et le mal

Un photo blogue en musique de Sherbrooke en Estrie au Québec



_______________________________________________________________________


L’amour et l’amitié sont parfois
comme de belles parleuses et tireuses de fil


À la vue de l’immobilité de cette araignée que j’ai prise en photographie en prenant tout mon temps pour la contempler au cœur de sa toile sur ma galerie en avant de chez-moi, j'me vois comme une proie en chair qui ne vaut seulement que le fruit d’une saine alimentation.

Et oui, au bout du fil, je ne vaux que ça pour elle il me semble. Bien sur, tout ça sont des métaphores pour parler de ma dernière relation intime et intense avec une femme…

J’suis bien pris au piège maintenant avec tout ces illusions d’amour et d’amitié à laquelle je m'suis épris affectivement pour sur et avec les accroires de tout doux câlins que j’ai tant aimés depuis plus d’un an donc j’ai toujours envies encore plus fort à ce jour. Mais l'été s'en est allé et je en crois plus en ces gestes ni ses paroles. Et pourtant j’espère encore…

Daniel égal-t-il une solution de rechange aux maux de l’existence et du quotidien quand on a rien à foutre de mieux et qu’on est en manque d’«amour»? Pour ce donner une deuxième vie ou plus… Corps et âme jetables après utilisations… Non, je préfère être Gabriel???  PAS PLUS Un ange qui n’a ni sexe, ni envie, ni désir. Qu’un simple con dans le ciel pour bien paraître exécutant les ordres d'un Dieu ! Fuck Non, je ne suis pas un ange !!! Et je ne veux pas l’être! Qui être alors si on ne veut pas de moi comme je suis! Et Dany lui? L’enfant heureux mort avant de naître, c’est pas mieux qu’un party au cimetière!

J’ai de la misère à me sortir des bons plaisirs humains. De m’en faire une sacrée idée. J’suis mal depuis un bout dans mes couvertures de soies et de rêves sans elle. J’veux simplement vivre, faire l’amour à celle que j’aime tout les jours et être heureux. Mais l’orange love de la beauté est rendu cannibale et me dévore sans pitié et sans scrupules.

En tout cas, j’me suis bien fait jouer on dirait car je ne suis pas des meilleurs apparats si vous voulez savoir… et pourtant j’adore jouer! J’ai toujours et je jouerai toujours franc jeu. Et ce en amour tout comme en amitié. Mais à sens unique, c’est pas l’fun! Je n’ai pas une «face» sur Internet, une autre en personne et une autre au téléphone. Merdd!!!

_______________________________________________________________________



Seuls les apparences comptes pour elle! Les apparences sont bien trompeuses et plus que jamais… Ça me tue!


Print

| Contact author |