Le bonheur comme file une étoile

3/8/2008

Le journal intime de Dany-Daniel Gabriel / La passion entre le bien et le mal
Un photo blogue en musique de Sherbrooke en Estrie au Québec

 

Le bonheur comme file une étoile


Là d’où je viens, les anges s'ordonnent avec les démons. En tout, rien n’est conditionnelle ou alors je m’échappe. Voilà pourquoi je suis et reste sur terre me dis-je par moment, ce berceau de mon corps et esprit.

 

Malgré les illusions, en parlant de celles que l’ont se fait et celles qui nous sont faites dans les sphères de nos espérances, et qui finissent un jour où l’autre par nous éclater en pleine gueule parfois, il y a des expériences très agréables dans l’existence et dans plusieurs dimensions de celles-ci.


Elles valent vraiment la peine, je suis convaincu, de les vivre ces expérimentations et de plus, il y a ces autres à venir que je ne voudrais pas manquer même s’il faut se débattre plus qu’à son tour, comme un diable dans l’eau bénite pour gagner par moment, son bonheur! Qui lui, ne se possède, ni ne s’achète. Il apparaît comme une comète file dans le ciel surpris en flagrant délit et qui laisse derrière lui une jolie traînée d’étoiles.


J’ai ce désir encore et toujours de toucher ces étoiles, de voyager dans des rêves où je me sens bien pour me réveiller enchanté d’ouvrir les yeux jusqu’à ce que la réalité épouse mes songes ! Surtout les jours de cauchemars… ces chimères à l’agonie d’un cœur battant encore les mesures d’un univers fabuleux...

 

Print

| Contact author |