De près ou de loin

20/5/2008

LE JOURNAL INTIME DE DANY-DANIEL GABRIEL / LA PASSION ENTRE LE BIEN ET LE MAL
Un photo blogue en musique de Sherbrooke en Estrie au Québec



Autophotographie prise lors de l'écriture de ce texte à un certain passage.
Rire aux larmes comme ont dit...


De près ou de loin, je t’adore "ma bébitte"
Lettre du 20 mai 2008 pour ma Baby blue love / Tout en amour et humour

À toi ma tendre amie et maîtresse qui lit ce billet. Ces simples mots prennent police aujourd’hui sur cette feuille virtuelle pour te dire combien tu comptes beaucoup pour moi et que tu ensoleilles ma vie. Je suis toujours ravi de te revoir et lorsque le temps nous sépare, je suis toute joie d’entendre ta voix au téléphone et de prendre tes courriels au quotidien.

Notre histoire, tu sais, va bientôt avoir un an et je suis toujours aussi amoureux de toi. Je suis toujours aussi désireux de toi. Et nous savons tous deux que nous avons passés ensemble des moments bien spéciaux et malgré nos peurs, nous avancons toujours dans la lumière.

Tu m’épates et me surprendra toujours avec ta spontanéité et la profondeur de ton corps. Est-ce que j’ai bien écrit ça ? De ton corps? Aussi ça s’applique remarque hihi mais je veux dire de la profondeur de ton amour. La claire transparence de ton esprit qui t’habite en toute simplicité avec ton joli cœur dans tes rires, tes réflexions et tes gestes.


Sérieusement, je pense souvent à ces bons souvenirs passés ou présent entres-nous. Et ceux à venir appartiennent à l’avenir! Mais aujourd’hui et davantage, je marque sur le calendrier de nos amours, ce merveilleux jour qui encore, nous unis, de près ou de loin. Et je ne parle pas de kilomètres bébé en voulant parler de près ou de loin (j’avais quasiment envie de l’écrire celle là juste pour m’amuser et avoir les comeback de ma copine mais je ne le ferai pas !!) Elle est tellement dans la lune parfois, que je me demande si elle s’aperçois qu’elle y est hihi. En tout cas! Si vous voyez une fille dans l’espace avec un ou des «petits bleus» sur les jambes, c’est sûrement elle car elle va se les cogner même sur le seul cratère qu’il y aura sur son chemin.  

J’te taquine ma Blue love et tu sais qu’au jour le jour que j’apprends à t’aimer comme tu es. Surtout la nuit quand il te prend une «rage » de dent. Je parle de celle ou tu me croques d'amour avec ardeur…  Non mais si tu me demande de mes nouvelles, je m’en sors bien de cette nuit ma belle vampire. J’ai re-plumé mes ailes après 16 thérapies, vendu mes chats et mon ménage pour les payer (les thérapies), quatre dépressions majeurs, 6 mois d’anorexies et 5 dans le bois à vivre avec la nature et méditer avec de l’herbe et brouter avec des boeufs. Mais ça va bien maintenant. Et depuis qu’ils m’ont laissé sortir de ma cage, je vole mieux mais la corde n’est pas bien longue encore. Mais assez pour te joindre sur la lune. De toute façon ça sera pratique cette corde pour revenir ici bas. Nous aurons qu’à s’attacher après et tirer. Ça va tout de même mieux que de la pousser ne crois-tu pas? J’te monterai ça en chemin n’amour. Chaque chose en son temps (crampé de rire). Et je n’oublie pas une p’tite crème pour tes « papattes » mon « Ti-Loup » adoré.

Et le temps est là plus qu’en humour, avant de ne te quitter pour maintenant, pour te dire que je t’aime et te dire aussi à bien vite trésor. Chaud baiser et passe une sucrée de belle journée!

Ton sucre d'or aimé Dany-Daniel.

P.S. Moi, comme tu sais aujourd'hui, c’est boulot dans le bois sans faire de jeu de mots. J’te fais quelques p’tites photos privés dans un p’tit coin ensoleillé… À triple + papillon bleu.


Ton homme, ton chum, ton bum
J’t’embrasses très fort ma Baby blue XXX

Print

| Contact author |