En toute intimité - Bien au chaud dans mon carrosse

6/12/2007

Le journal intime de Dany-Daniel Gabriel / Un photo blogue de Sherbrooke en Estrie, Québec
Jeudi le 06 décembre 2007

 

Chapitre I / Souvenirs d'enfance

La suite...


7. Bien au chaud dans mon carrosse
Entre les deux pôles

Le seul moyen et efficace de me taire et de me rendre le sourire lorsque j’étais très jeune, à l’âge du berceau notamment et en hiver, était en après-midi de m’emmitoufler dans un carrosse et de me sortir sur la galerie extérieur ou je passais des heures de bien-être au chaud à rêvasser et en silence surtout! Et ce, pour le plus grand soulagement des miens.

Des années plus tard, c’est dans les champs et dans les bois ou sur les bords de l’eau que j’aimais bien y passer de belles et longues soirées et nuits l’été. J’adore plonger mon regard dans les étoiles et me laisser bercer par la chaleur d’un bon feu de bois.

Il est loin le temps du berceau tout comme de mes rêvasseries d’adolescences. Mais encore aujourd’hui, j’aime m’attarder le soir dans un parc et de me baigner à nouveau dans les ciels clairs dans lesquels je renoue avec mes rêves d’enfance.

Et puis un beau jour, on ne voit pas le temps passer et minuit a vite fait de sonné. Un peu comme Cendrillon qui se réveille sans carrosse et qui perd le pied. C’est comme si l’existence était semblable à une histoire dans laquelle il faut avoir un pied dans les étoiles et l’autre sur terre pour créer une harmonie entre les deux pôles.

Les rêves ne changent pas. Ce sont les forment qu’ils prennent dans nos vies qui deviennent une tout autre réalité.
 
 
 

Print

| Contact author |