En toute intimité Baptisé sous le ciel bleu

25/11/2007

Le journal intime de Dany-Daniel Gabriel / Sherbrooke, Québec Dimanche le 25 novembre 2007

 

Chapitre I / Souvenirs d'enfance

La suite...

 

3. Baptisé sous le ciel bleu

Daniel dans la fosse aux lions

 

Je fus baptisé Daniel malgré que dans mon entourage Dany fût le nom le plus commun pour m’interpeller. Voilà simplement la raison d’exister de mon prénom en celui de Dany-Daniel. Gabriel figurait aussi dans le choix de mes prénoms et même que certain pensait que j’étais baptisé Pierre. Chose sur, ces prénoms étaient tous d’influence biblique malgré le peu de pratique religieuse de mes parents à cette époque.

  • Daniel était ce héros qui vers 165 av J-C, fut jeté dans une fosse aux lions et en ressort miraculeusement vivant
  • L’ange Gabriel est celui qui est l’annonciateur de la naissance de Jean Baptise et de Jésus
  • Pierre, un des apôtres est celui en qui le Fils de Dieu a remit les clefs du paradis

Mais pour ce qui est de cette partie de l’histoire de Daniel dans la fosse aux lions, je dois avouer qu’il m’est arrivé plus d’une fois de m’y réveiller à l’intérieur. Je ne crois pas pertinent de décrire en détails les raisons pour lesquelles j’y étais et les enfers qui s’y rattaches, mais il m’est important de déclarer que s’il n’avait été de l’intervention d’êtres chers dans mon existence, je n’y serais jamais sortie de ces cages.

 

J’ai espérance en la vie, au meilleur qui l’emporte et à l’amour qui me guette au tournant de tous les jours. C’est celui qui me fais sentir et toucher, voir et entendre simplement la splendeur du rire des enfants, l’éclat lumineux du sourire du coeur, le rythme endiablé des musiques, le parfum des champs des fleurs sauvages et bien fortement cette passion folle avec les femmes que j’ai aimé et que j’aimerai encore.

 

Je ne sais pas ce qui m’attends demain et encore moins dans dix ou vingt ans mais je sais que la vie avec ces obstacles à mes désirs et folies, ces échecs passés et ses difficultés à venir, me dit de saisir le jour lorsqu’il se présente sous un soleil nouveau et radieux. Et tant mieux si le nom que je porte est bénit du ciel malgré que tout ne soit pas toujours bleu.

 

[Le texte précédent] [Le début du livre ici] [Le texte suivant]

 

Print

| Contact author |