En toute intimité Une naissance difficile

15/11/2007

Le journal intime de Dany-Daniel Gabriel / Montréal, Québec Mercredi le 14  novembre 2007

 

Chapitre I / Souvenirs d'enfance

La suite...

 

2. Une naissance difficile

La lumière au bout du tunnel

 

En parlant d'existence, il me semble bien que je ne voulais pas de ce monde vêtu de chair, de bien et de mal. J'aurais sûrement resté pour l'éternité dans le ventre de ma mère ou j'étais bien au chaud, logis et nourrit et aimé inconditionnellement. Je lui ai donné bien du fil à retorde lors de ma naissance. Ce fut trois jours pénible cet accouchement pour elle ou nous avons faillit y laisser notre peau tous les deux. Et oui ça mal tourné et la « mort » était presqu'au rendez-vous!

 

Voici l'histoire…

 

Lors du premier essaie de ma naissance, en voyant la lumière au bout du tunnel, j'ai décidé de rebrousser chemin. Je me suis retourné de bord dans mon habitat naturel comme si d'instinct, quelque chose me disait fait attention: cette dimension est faite de sang, de souffrance et de mal d'amour!

 

Mais il était trop tard. J'étais déjà humain dans ce ventre si humain aussi. Alors c'était un choix qui s'imposait naturellement que de vivre plutôt que de « mourir ». Je me pris trois jours de réflexions pour en arriver à cette conclusion ou finalement, j'ai présentai mes fesses à la vie lorsque je suis venue au monde. Je suis sortie en siège et le tout sans césarienne... Tout un entré en scène sur la plateau de la vie mais l'important est qu'on a laissé ma tête intact! Et le plus beau, ça m'a donné le temps de jeter un dernier regard en arrière là ou je retournerai un jour!

 

Et tout d'un coup que pendant mon séjour sur terre, je trouvais le bonheur dans un nid bien chaud là ou je déploie mes ailes, peut-être comme à ma naissance, je n'aurai plus envie de changer de monde aussi!

 

[Le texte précédent] [Le début de l'histoire] [Le texte suivant]

 

 

Print

| Contact author |