Absence, saule pleureur et photo

10/10/2007




Absence, saule pleureur et  photo

J
’ai passé l’après-midi au bois pour faire de la photographie. J’en ai fais à ma grande surprise 179. C’est pour la réalisation d’un diaporama à venir sur le chemin de méditation en pleine nature qui ferme ses portes ce 15 du mois d’octobre. Le temps était confortable contre les 15 degrés Celsius qui nous avions au thermomètre.


Malgré les décors féerique et les raisons pour lesquelles j’étais à faire ces photographies, mon regard s’est arrêté sur ce majestueux saule pleureur (voir photo ci-bas). Quel beauté que cet arbre qui larmoie avec le vent des tristesses, une force extraordinaire explosant tout un baume mélancolique qui s’empare de moi l’espace de cette photo…

Je pense à cette nuit passée sans elle hier et à celle à venir ce soir… sans compter le réveil de demain… et d’après-demain. Elle est loin et je voudrais tant qu’elle soit là ma belle amour!




Print

| Contact author |