Un autre départ

9/10/2007




Photographie prise à bord de l'autobus - Temps sombre aujourd'hui

U n   a u t r e   d é p a r t

Et bien voilà que mon séjour chez ma Baby Blue est terminée. Je suis de retour à Sherbrooke maintenant sous la pluie tout en prenant le temps de déposer mes bagages par terre sans parapluie (guitare et gros pac-sac) pour m'allumer une cigarette en sortant de l'autobus et reprendre mon souffle (quel contradiction) mais heureux d'avoir partager ce temps magnifique avec ma belle amour dans toutes les gammes des couleurs. Ce n’est jamais facile chaque fois que de se quitter mais je n’ai pas envie de mélodramatiser si je peux dire ça comme ça…

Je me souviens de son « je t’aime » que j’ai lu sur ses lèvres de l’autre côte de la vitrine où je la regardais pour une dernière fois avant de partir du terminus de Montréal lorsque je pris place à bord du "bus" en direction de Sherbrooke. Je n’avais besoin que de cette clef pour pouvoir poursuivre ma vie…


De retour chez-moi, l’atterrissage se fait à ma plus grande espérance en douceur. Nous avons fait l'amour avec fougue ce matin qui nous a soudés avant mon départ. Bien sur qu’au moment où j’écris ces lignes, je ne suis pas encore dans mon lit ou je sentirai l’impact de son absence (envie de larmes mais je poursuis ce texte mais je vais bien). Faut pas que j’y pense en ce moment. Vraiment pas. Bon ça va aller pour l'instant et c'est pas dramatique.

Je suis heureux d’avoir passé ces 13 jours chez-elle à Montréal. Et de plus je sais qu’elle désire venir bientôt chez-moi, alors, j’ai le cœur heureux et d'espérance. Et même que son chien de garde est bienvenue hihi! Il n'a qu'a bien se tenir car mon chat et ma chatte lui ferons la peau... Mais non c'est pas vrai. Ils sont doux mes minous! Et ils sont encore jeunes! Et sa chienne, elle est super cool!


J’aime cette femme comme je n’ai jamais aimé. Elle me rend fou et c’est pas de tout repos pour nos deux toujours avec ces situations de distances de plus.

L’amour, la tendresse, l’intensité et la passion sont toujours au rendez-vous depuis notre première rencontre. Et malgré les jours sombres, les beaux temps après les pluies font des arc-en-ciel dans nos cœurs. Mais nos cœurs sont fragiles. Rien ne garantie jamais l’avenir sinon que les gestes que l’on fait au présent! Et le présent est plein d'espoir!
t



Print

| Contact author |