Véhémence et folie

6/10/2007

 

Véhémence et folie

 

Je suis un fou d’une véhémence mortelle. Lorsque je dépasse mes propres limites il m’est de plus en plus difficile de revenir en arrière. C’est pareil à un avion supersonique à vitesse maximum. Difficile de mettre les freins en plein vol alors que les gaz sont au fond. Donc de reculer, je n’y pense même pas.

 

Je prévois un atterrissage forcé, douloureux mais sans regrets!

 

Print

| Contact author |