Un week-end inoubliable avec Baby Blue

4/9/2007



Voilà, je reprends l'écriture de mon journal intime sur Bloguez à compter d’aujourd’hui… Surtout merci à vous tous et toutes lecteurs et lectrices pour votre fidèlités.


Édition du jour!


Avec ce week-end de la Fête du travail qui vient de se terminer, les activités et les vacances estivales tirent à leurs fins avec l’automne qui arrive à grand pas, l’école qui est commencée pour de bons et la plupart des travailleurs et travailleuses qui ont repris le collier du quotidien. Bon retour à la « normale » à tout le monde! Vous savez dans mon cas, je vis tellement à l’envers, que de faire quelques chose de normales devient presqu’anormales hihi!

Je me dois aussi de poser mes ailes dans mon studio et de poursuivre ma vie semi-terrestre hihi… de laisser le passé au passé, l'avenir à l'avenir et de vivre aujourd'hui. Même si je déteste penser que toutes bonnes choses ont une fin et que je me dois de m'y faire, n'empêche qu'elles ne meurt jamais dans mon esprit et mon cœur ses voluptés de la vie et de l’amour surtout!


Je sais que tout ne sera plus jamais pareil après ce paradis

dans lequel j'ai baigné avec Baby Blue…


Merci la photo Baby Blue

Et oui, depuis notre rencontre à Montréal il y a deux semaines, pour notre plus grand délice elle était à Sherbrooke pour un séjour inoubliable chez-moi de quatre journée depuis ce vendredi passé au moment même où mon coloc partait pour Québec (pour les funérailles de son frère malheureusement...). Quoi penser des hasards dans de pareils circonstances! Comme si c'était organisé avec "le gars et la fille des vues". Faut battre le fer pendant qu'il est chaud hihi... Et qui veut, peut!


Ici, c’était l’apothéose et de plus elle a fait des ravages dans le voisinage ma Baby Blue et même mes chats ont triplés de ronronnement. J'me demande bien quelles faces ils auraient fait si fallait qu'elle soit venue avec son chien de garde hihi! Ça aurait été un méchant bordel comme si il y en avait pas assez... et la voilà maintenant qu'elle revendique un "poteau" (sans commentaires "ça promet") dans ma chambre à coucher où est situé le plus grand lit de la ville. Yes, mesdames et messieurs, 80 pouces x 78. Ça c'est du lit! En plus d'être très confortable, y'a de quoi faire bien des choses dans cette espace là hihi... à condition tout de même de se rendre jusque là... car mon salon, ma cuisine et la salle des douches me semble bien appropriés à venir jusqu'à date pour les petits et les gros câlins...

Je sais qu'elle m'aime, elle sait que je l'aime, et c'est tout ce qui compte! Nous ne sommes des anges ni l’un comme l’autre mais nous apprenons à nous apprivoiser, tout comme à se familiariser avec l’existence!
Tout est si conditionel! Je ne sais pas de quoi demain est fait, son départ est dur depuis hier, mais je me sens bien et advienne ce qu’il adviendra dans l’avenir, j’ai été heureux! Salut Baby Blue ma belle amour! ET QUI SAIS...


Print

| Contact author |