Paradis blanc - Les anges que j'aime

31/7/2007





Je vois l’horizon approcher et ça me fais peur. La levé du jour, sa lumière, va comme un vampire, me terrasser à sa vue. Pas besoin de prêtes impurs puisque personnes n’est purs. Comment naître au monde de la pureté dans ce cas?  Je ne reproche à personne de m’avoir donner la vie même si je ne l’ai pas voulue puisqu’elle me donne à ses heures tellement de plaisir incommensurable, tellement d’amour et de vin, de sexe et des rêves, tout en musique. Je suis bien dans ces eaux là, dans ses vagues et ses soleils qui m’appartiennent, que je crée, que j’accepte et que je rejette à la fois.

Les seuls vrais inquiétudes que j’ai sont les anges que j’aimes. Car tôt ou tard, je me retrouverai bien seul sans eux.

Et que cela arrive, que cela soit !
Ne sommes nous pas tous seul quelques part dans notre paradis blanc ?!

Le journal intime de Dany-Daniel Gabriel - Un blogue de Sherbrooke au Québec


Print

| Contact author |