L'amour sans toile

18/6/2007


Musique du jour: Artiste: Mylène farmer Album: Anamorphose Titre: Alice


Texte et photographie: Dany-Daniel Gabriel

Comme l’araignée qui tisse une toile pour vivre, parcqu’elle a ses besoins particuliers et qu’il est d’un naturel pour elle d’être ainsi, l’humain se doit de faire pareil pour prendre soin de sa vie sentimentale en faisant attention cependant de ne pas se prendre dans ses propres filets dans lequel il peut rester prisonnier lorsque l’amour devient un compromis. L’amour n’est ni une illusion, ni un prêt à porter, tout comme elle n’est pas un marché à conclure et pourtant, les besoins d’être aimé peuvent nous prendre au piège et faire en sorte que l’on est pas plus heureux au bout du compte parce qu’on se donne au premier ou à la première venue, ou au premier sourire tout comme à un premier compliment. Quand ce n’est carrément pas la solitude qui fais agir ainsi… où les besoins matériels!

L’amour libre, l’échange corporelle et spirituelle mutuel, demande pour dépasser l’autre côté de l’horizon de l’amitié, du discernement, de la réciprocité et pour le vivre dans sa pleine expérience plusieurs saisons… Tout est dans la mesure de ce que l’on veut et la volonté fondamental d’y arriver.

P.S. Je me suis amusé à prendre cette photographie d’une petite araignée samedi sur l’heure du midi après mon lunch en plein air. Arrivée de nul part, elle déambulait ses multiples pattes sur mon bras nue et elle me chatouillait. Elle était vraiment mignonne. Je la dépose donc sur la chaise sur laquelle j’étais assis et « souriez », j’avais ma caméra avec moi. Je n’avais que quelques heures de sommeil dans le corps ce samedi parce que je me suis couché vers les deux heures trente du matin et le réveil vers 5h30 est venue vite. C’est ma plus grosse journée au bois ce jour. Je ne me suis recouché que dimanche matin vers 4h30 par la suite. Ça veut dire que malgré les quelques heures de sommeil que j’avais dans le corps, j’ai su profiter au maximum de ma journée de congé de dimanche pour me couché que 23 heures plus tard parce que je pouvais dormir au matin en ce dimanche pluvieux.… (voir le vidéo du jour de 34 secondes)

Print

| Contact author |