Lettre pour toi

23/1/2007



Lorsque la passion est une dérision qui rend aveugle autour de moi, je suis sans vue. Quand le sexe devient un jeu de chat de ruelle, je suis ce matou en quête de féline libertine! Quand le ciel se présente bleu à l’aurore je suis au rendez-vous comme un garde à vous devant tant de beauté. C'est comme celle qui est derrière tes yeux!


Je suis de ceux qui se lève lorsqu’il est temps de dormir j’en conviens. Je suis de ceux qui dorment quand c’est le temps d’être debout aussi. Mais je continue de creuser la terre à la quête et à la construction de mes rêves ensevelies. Il faut viser la lune car si l’on manque sa cible, on atterrira dans les étoiles comme le cite un proverbe arabe. … je suis d’accord avec toi que c’est un beau proverbe.

Et puis à chacun son style de vie, ses besoin et sa réalité. Et il ne sers à rien de se demander de quoi sera fait demain puisqu’il sera toujours une partie de ce que l’on es aujourd’hui. Et que peut-on faire contre les imprévues et le destin? Alors, je laisse couler! … et toi?

Même si j’ai le vertige en plongeant chaque jour d’un ciel dans l’océan de mes désirs, le jeu en vaut la chandelle que je brûle un bout à la fois. Je fais attention et je m’en porte mieux comme tu l’espérais.

J’aime et je déteste autant ma vie lorsque je suis triste, seul et amer qu’heureux, joyeux et d’ « enfer ». Rassurez-toi je suis un homme satisfait plus que mélancolique. Tu as toujours su que mes bonheurs ne sont pas d’argent et de royauté. Actuellement mes ravissements sont mes ami-e-s, mes chats, la musique, ce journal intime et mon simple quotidien. Ce n’est pas bien compliqué et ça ne m’empêche en rien de profiter de la vie moderne et de ses accommodements. J’estime heureux d’avoir une santé raisonnable, la richesse de quelques talents, et surtout d’être aimer et d’aimer. Et de te savoir ici aussi.

J’écris simplement pour te dire que je suis content que tu sois là et je me sens bien, malgré quelques petits moments d’obscurités et que je suis toujours aussi enthousiastes lorsqu’il s’agit de mettre un peu de « fun » dans ta vie et un peu de vie dans ton « fun ».

Portes-toi bien et à demain si tu le veux et si la vie le permet aussi!

Print

| Contact author |